jeudi 27 septembre 2012

le projet de naissance


Comme je l'indiquais dans mon précédent post, "Chaque naissance est unique, c’est donc en se renseignant et en osant poser des questions que les parents peuvent trouver le projet de naissance qui leur convienne et qui soit adapté à leur situation".


Mais concrètement,  qu'est - ce qu'un PROJET DE NAISSANCE?

Aujourd'hui en France de plus en plus de mères et futures mamans se voient insatisfaites de la diversité  des praticiens et d'examens multiples rencontrés au cours de leur grossesse, souvent synonymes d'anxiété et de doute. Ces femmes se sentent souvent incomprises et passives durant ces 9 mois qui normalement devraient être les plus beaux de leur vie,  et faire paraître leur propre désir car n'oublions pas que la future mère est la principale actrice de sa grossesse. La femme enceinte vit en parfaite osmose avec son bébé blotti bien au chaud dans son ventre. Elle seule peut ressentir cet état de douceur et de plénitude dans lequel se développe son bébé , ce qui fait de cet échange une relation unique. 

Le projet de naissance permet aux futurs parents de discuter et faire part de leur attentes et désirs concernant l'accouchement à leur sage femme (gynécologue, doula, baby planner...) afin de se projeter le plus sereinement possible avant le jour J. Ils réfléchissent à ce qu'ils désirent, ils expriment leurs envies et clarifient leurs attentes sur papier, qui sera inclus dans le dossier médical. Le projet de naissance a pour but de rendre ACTEURS les futurs parents.

Mais qu'est ce qui pousse réellement les futurs parents à faire un projet de naissance?


  • Tout d'abord il y a les femmes qui ont déjà imaginé leur grossesse et leur accouchement, qui ont déjà consulter des sites internet et des livres sur le sujet, qui ont une idée quasi précise de ce qu'elles souhaitent.  Elles veulent être actives dans leur grossesse et mettent noir sur blanc leurs attentes. 
  • Après il y a les mères qui ont déjà un enfant et pour qui l'accouchement a été mal vécu ou s'est mal passé. Elles désirent elles aussi devenir actrices dans leur nouvelle grossesse et leur accouchement. Elles ne veulent plus être "dépossédées" de ce merveilleux moment. 
  • Pour finir, il y a les femmes qui ne savent pas vraiment ce qu'elles désirent, mais qui ont entendu parlé de ce genre de projet , curieuses d'en savoir plus. Généralement elles savent ce qu'elles ne désirent pas mais il leur est difficile de définir leurs souhaits.

Le projet de naissance peut cependant être modifié tout au long de la grossesse, il n'est pas figé, ce n'est en aucun cas un contrat. 

D'ailleurs la création d'un projet de naissance est recommandée dans plusieurs rapports:
  • la mission périnatalité: effectuée en 2003 par J.F Mattéi , prévoit de "permettre à la femme d'élaborer un projet de suivi de grossesse et de naissance": le caractère à haut ou à bas risque obstétrical peut se repérer au début puis en cours de grossesse. Une information éclairée sur l'offre de soins périnatals sera donnée à la patiente, lui permettant de définir le type de prise en charge qu'elle souhaite, de choisir entre secteur public ou libéral, de se confier au personnel médical qu'elle a choisit par affinité. De cette façon elle pourra établir un véritable projet de naissance.
  • le plan périnatalité 2005/2007: "un entretien individuel et/ou en couple sera systématiquement proposé à toutes les femmes enceintes, aux futurs parents, au cours du 4ième mois, afin de préparer avec eux les meilleures conditions possibles de la venue au monde de leur enfant. Cet entretien aura pour objectif de favoriser l'expression de leurs attentes, de leurs besoins, de leur projet et de leur donner les informations utiles sur les ressources de proximité dont ils peuvent disposer pour le mener à bien et de créer des liens sécurisants, notamment avec les partenaires du réseau périnatal les plus appropriés."
  • dans les recommandations de la H.A.S (Haute Autorité de Santé) sur la préparation à la naissance et à la parentalité, il est clairement écrit que l'entretien individuel du 1er trimestre devra faire le point sur le projet de naissance et conforter le couple dans celui -ci.

Mais combien de mères ayant accouchées dans les années 2000 se sont vues proposer d'établir un projet de naissance? Personnellement, moi pas. 
Pourquoi le projet de naissance est mal reçu par le corps médical?  Remettrait il en cause la compétence du gynécologue ou de la sage femme, à défaut d'une invitation à l'échange ou à la coopération?  
Les professionnels de santé sont de plus en plus formés sur le sujet, essayant d'être davantage à l'écoute de leurs patients, mais il y a encore un long chemin à faire..... Depuis quelques années on voit apparaître en France des métiers d'accompagnant en périnatalité qui ont pour missions d'aider et de soutenir psychologiquement les futurs parents durant une grossesse, c'est le cas notamment des doulas et des baby planners. (Je reparlerais de ces nouveaux métiers dans un prochain post).

Voici quelques exemples de ce que demandent généralement les mères qui désirent établir un projet de naissance:
  1. être suivie par une même et seule personne
  2. respect de l'intimité
  3. avoir une personne accompagnante en plus du père
  4. pas de touchers vaginaux fréquents
  5. pas d'épisiotomie systématique
  6. pas de pose de voie veineuse systématique
  7. liberté de mobilité durant le travail
  8. possibilité de prendre des positions aidant à la gestion de la douleur
  9. possibilité de prendre des bains
  10. explusion dans une position choisie par la femme
  11. pas de séparation entre le bébé et la mère
  12. délivrance naturelle du placenta
  13. présence du père en salle d'opération si césarienne (etc ......)

La façon dont est rédigé le projet de naissance a une grande importance ainsi que le choix du langage dans la manière de formuler ses souhaits. Émettre des hypothèses avec des "si possible", "nous préférions", "si la condition du bébé ou de la maman le permet" plutôt que "nous voulons" qui sera ressenti comme dictatorial.  

Le projet de naissance devient un véritable outil de communication entre les parents, médecin, et le professionnel qui les suit . Il assure une continuité avec les différentes équipes et sécurise les futurs parents. Il rapproche les couples de leur accompagnant dans le dialogue autour de la naissance pour faire un moment unique de la grossesse et de l'accouchement. Il favorise les échanges et apporte une certaine quiétude aux couples qui se sentent respectés et sécurisés  dans leur rôle de parentalité, leur ressenti, leur émotion et leur vécu.

N'hésitez pas à partager avec nous votre avis sur le sujet ainsi que vos projets de naissance si vous en avez fait un. 

A très vite.





1 commentaire:

  1. Vous parlez des "doulas" mais pas des accompagnantes en périnatalité.Personnellement j'ai du mal à discerner les deux...On ne nous en parle pas au stade de la grossesse, dommage.Qui pourrait nous en informer?
    Quand au projet de naissance, le gynéco n'en parle pas systématiquement, or la sage femme le fait.Mais je pense que le rôle d'une accompagnante en périnatalité a une dimension d'accompagnement psy plus profonde et pourrait accompagner les parents pour rédiger ce projet de naissance qui semble trés asbtrait pour beaucoip.
    Dans mon cas, j'avais rédigé un projet de naissance.La réfléxion que j'ai eu a été celle ci : "nous avnos lu votre projet de naissance madame mais sachez que tout n'est pas possible et que ce sont souvent les mamans anxieuses et angoissées qui en écrivent un."
    Oui et donc je ne vois pas le rapport???!
    Projet qui n'as pas été respectée...
    Un total irrespect envers ce projet qui me tenait beaucoup à coeur mais que j'avais réalisée seule...J'ai manqué de moyens et je n'ai pas osé demander à ma sage femme de peur de la déranger.
    Avec le recul, je me dis que j'ai été bien ^bête car j'ai encore une fois été dictée par la conduite médicale que l'on nous impose.
    Il y a encore beaucoup de mentalités à bousculer dans ce domaine.Mais c'est prometteur car de nouveaux métiers émergent pour accompagner les futurs parents.

    RépondreSupprimer