mardi 16 octobre 2012

Réflexion ...

L'idée de faire un blog et une page facebook sur la parentalité me trottait dans la tête depuis quelques mois déjà, et le 26 septembre 2012 j'ai enfin décidé de me lancer en créant Mettre Au Monde Au Naturel. 

Je suis étonnée des premiers "résultats", étonnée de voir qu'on s'intéresse à ce que je dis, aux sujets que je traite et qui me tiennent à coeur. Je me rends compte aussi que de nombreuses femmes, mamans, ou futures mères se posent les mêmes questions que moi sur le sujet, des questions existentielles sur ce qui nous touchent au quotidien  comme l' accouchement à domicile (AAD), l'allaitement, le maternage....Une grande et puissante envie de faire changer les mentalités sur cette (sur) médicalisation concernant la grossesse rendant la femme passive pendant son accouchement car celle-ci aura était au final qu'une patiente « comme une autre » à qui on attache pas grande importance car certains médecins voient que le côté 'rendement' dans l'histoire.
Etre suivi par une seule et même personne rassurante, qui saura être présente et à l'écoute des désirs tout le long de la grossesse, voilà ce que veulent bon nombre de femmes aujourd'hui.
Revendiquer le droit de pouvoir accoucher chez soi ou d'avoir recours à un accouchement physiologique en maternité, revendiquer la place du père lors d'une césarienne,  revendiquer le droit de pouvoir accoucher dans l'eau, à quatre pattes ou sur le côté, revendiquer le droit d'avoir une doula près de soi lors de l'accouchement, revendiquer le droit d'allaiter en public et de pouvoir allaiter son enfant même au delà de ses deux ans, revendiquer l'ouverture de maisons de naissance en France encore interdites à ce jour alors que chez nos voisins suisses ou canadiens elles existent depuis des années...
Pourquoi mal percevoir ces femmes qui militent chaque jour pour un droit à une grossesse meilleure? dérangent-elles à ce point pour que des photos d'allaitement soient considérées comme atteinte à la pudeur et supprimées des réseaux sociaux? N'y a t"il pas là un malaise dans notre pays? Interdire et boycotter des images de femmes allaitant leur enfant affirmant que montrer un bout se sein est contraire à l'éthique? Mais par contre faire circuler des photos provoquantes, violentes voire pédophiles  n'a pas l'air de choquer plus que ça.... Mais où va t-on? Qui a t-il de plus naturel qu'une mère allaitante? Je ne comprends pas cet acharnement face à ces femmes, qui rappelons le, désirent juste vivre leur grossesse et leur accouchement de manière totalement naturelle écoutant leur propre corps et leurs envies, comme le faisaient nos grands mères et arrières grands mères dans le passé. Qu'y a t'il de mal à ça? En quoi ces femmes gênent? N'ont-elles pas le droit de vivre pleinement, sereinement, et naturellement en parfaite osmose avec leur bébé cette magnifique étape de la vie?
La sur médicalisation commencerait t'elle à en inquiéter certains? Ne plus avoir le contrôle, devenir passif, être dans l'obligeance de faire confiance en ce qu'on nous prescrit ou  en ce qu'on nous injecte pensant que tout est bon ou meilleur pour notre santé? De plus en plus de personnes sont sceptiques et commencent à se demander si tout cela ne serait pas au final plus dangereux voire contraire à la nature. 
Trop longtemps spectateurs de nos vies , ignorants de ce qui était bon ou mauvais pour notre état de santé et ne sachant pas ce qu'on nous avait injecté ou réellement fait, nous sommes aujourd'hui de plus en plus méfiant et désireux de reprendre nos vies en main et de s'orienter vers des sciences plus douces que sont la méditation, le massage, l'haptonomie, le yoga, l'homéopathie, l'aromathérapie, la naturopathie.....  



Je me suis rendue compte à travers les publications et les messages postés sur les pages de mes contacts, qu'énormément de personnes recherchaient cet état de plénitude, de meilleur, de non médicalisation que ce soit pour panser une pathologie, un mal être, un état de stress, ou pour faire un retour aux sources écoutant son propre corps et ses limites lors d'un accouchement par exemple. 


Mamans, femmes, associations, consultante en lactation, doula…. c'est avec une grande motivation et en persévérant  que toutes soutenues et liées,  nous nous battrons pour faire valoir le droit à une liberté féminine. 



à très vite,


M.A.M.A.N







2 commentaires:

  1. VIVE LE MUM POWER !!!! Bon, parlons sérieux maintenant :-)! Je te rejoins sur énormément de points et je suis totalement pour une liberté de choisir son mode d'accouchement dans la mesure du raisonnable. Lors de la grossesse de Kélis, Éloïse été à fond dans le "délire" doula et accouchement au naturelle mais elle à vite déchanté quand elle c'est aperçue de difficulté à trouver des structures d’accueils ainsi que le désintérêt quasi total du corps médical hospitalier ... Bref tout ça pour dire, belle initiative, beau combat et surtout bonne aventure ;-D

    RépondreSupprimer
  2. merci my Alister ! perso moi j'etais trop ignorante et passive dans ma grossesse et justement je suis passée à côté de belles choses qui me correspondent... il y a bcp de difficultés a trouver des stuctures qui pratiquent l'accouchement physiologique en France mais y'en a ! ce post est justement ecrit pour faire bouger les choses et montrer que notre pays est à "la bourre" en matière de naissance naturelle et d'AAD.

    RépondreSupprimer