lundi 22 octobre 2012

glandes de Montgomery : késako?


Bonjour les filles,

Je ne sais pas chez vous mais ici le week-end était pluvieux triste et déprimant! Impossible de pointer le bout de son nez dehors avec ma fille à peine sortie d’une pneumopathie donc nous voilà « enfermées »  pendant plus 48h ! Bon va falloir retrousser ses manches, se creuser la cervelle et faire travailler ses méninges pour occuper la miss de deux ans et demi  et  avec un électron libre autant dire que c’était pas gagné d’avance! 
Au programme dessin, jeux, télé, pâtisserie, câlins, et au moment de la sieste et du dodo de mademoiselle, internet et bouquinage pour moi ! Je suis tombée sur un article qui parlait de Montgomery et là j’ai séché, ne sachant pas du tout de quoi il s’agissait… car pour moi Montgomery c’est le nom d’Addison dans la série Grey’s Anatomy, vous savez la belle rousse ex femme du Dr Mamour ! Aller trève de plaisanterie (lol) ... 
J’ai donc cherché et j’ai découvert que c’était des glandes présentes dans l’aréole (au niveau du sein) et que le nom avait été donné en 1837 par un obstétricien irlandais, Dr William Montgomery.

Sous l’effet de la progestérone la femme enceinte voit ses seins grossir et se tendre, ses mamelons foncer et plus douloureux….  Mais qu’est-ce que la progestérone ? Et comment expliquer ces changements ? Explications.

La progestérone  est une hormone sexuelle femme que l’ovaire sécrète après l’ovulation qui provoque le plissement de la muqueuse utérine et charge ses cellules de glycogène (substance nutritive).   Mais pourquoi les femmes enceintes ont-elles les seins qui foncent?  Les tubercules de Montgomery sont des glandes sébacées  de l‘aréole ( épidermique sécrétant du sébum) qui entourent le mamelon du sein. Ces glandes produisent une sécrétion huileuse qui lubrifie et protège les aréoles contre le dessèchement  les crevasses et les tétons notamment contre les infections préjudiciables lors de l’allaitement.  Les composants volatils dans ces sécrétions peuvent ainsi servir comme stimulus olfactif favorisant l’appétit du nouveau né. 

Les glandes de Montgomery sont des glandes sudoripares ( permettant la transpiration) modifiées. On en compte 4 à 28 par mamelon et elles forment la surface du téton. Lorsque les tétons sont stimulés par le froid, l’allaitement, une excitation sexuelle, la piloérection déclenchée par l’ocytocine les fait pointer et fait grossir les glandes de M. On parle de réflexe vestigial qui est une structure anatomique de l’organisme d’une espèce dont la fonction initiale a été perdue tout ou partie au cours de l’évolution. L’aréole a un épithélium très fin, très souple, très pigmenté similaire à celui des lèvres. Sa surface est ponctuée de petites saillies : les tubercules de Montgomery. 



Les sécrétions de l’aréole et du mamelon ont un triple intérêt: 
  • Leur odeur, signal qui permet au bébé de trouver le sein
  • Le sébum libéré par la glande sébacée, corps gras naturel
  • La modification du pH local de la peau, limitant la prolifération bactérienne


Le mamelon a la propriété d’être érectile, il forme une saillie cylindrique, de taille variable au milieu de l’aréole. Sa pointe est parcourue de sillons et percée par les 15 à 25 pores d’abouchement des canaux lactifères. 

Deux structures lui confèrent son caractère érectile :
  • La fibre musculaire ,qui contracte
  • Le cercle veineux, qui dilate



Tout au long de la grossesse l’aréole s’agrandit, fonce et devient plus élastique. Pendant l’allaitement le derme se renforce en fibres conjonctive solide. Les tubercules de Montgomery deviennent plus apparents et actifs, libérant leur sébum odorant. La dilatation du réseau veineux superficiel augmente la chaleur locale ce qui renforce encore le signe odorant. 

Aréoles et mamelons abondent en récepteurs à la douleur et à l’étirement.
  • Récepteur à la douleur: nombreux sur le mamelon, moins nombreux sur l’aréole, extrêmement sensible ,il transmet un signal d’alarme très rapidement au cerveau, et informe la mère lorsque son bébé positionne mal sa bouche et ne tète pas correctement.
  • Récepteur à l’étirement: profond, il s’adapte lentement et il est stimulé par la tétée, qui envoie un signal à l’hypothalamus ce qui entraîne la lactation.  
Pas de panique mesdames si vos mamelons sont plats ou ombiliqués! Beaucoup de femmes pensent qu'elles ne pourront pas allaiter a cause de leur mamelon rétracté ou plat mais détrompez vous! En fait vos mamelons sont parfaitement aptes à s'allonger et à se durcir lorsqu'ils sont stimulés. ( lors d'une caresse, ou d'une douche froide).  A noter cependant qu'il existe des mamelons inadéquats à l'allaitement mais ils sont très rares! Les mamelons trop plats où aucun angle net entre l'aréole et la pointe du mamelon, les mamelons coniques et les mamelons rétractables (ou invaginés) qui s'enfoncent.  


La grossesse fait pointer et s'allonger le mamelon et celui ci atteint son plein développement pendant l'allaitement. Votre bébé tète votre sein à pleine bouche et pas votre mamelon! Il arrive à téter une aréole souple en ouvrant bien sa bouche. Il ne faut pas baisser les bras, juste prendre un peu plus de temps pour trouver la bonne technique...La majorité du temps les mamelons se ré-involuent après le sevrage, l'aréole reprend peu a peu sa teinte d'origine, et  les glandes de Montgomery disparaissent. 
Mais rappelons que nombreuses femmes présentent des glandes de Montgomery et une aréole foncée sans forcément être enceinte...Tout dépend de votre pigmentation de la peau, de comment était  aussi votre poitrine avant votre grossesse.... 

à très vite,

M.A.M.A.N



2 commentaires:

  1. Très intéressant cet article. Entre toi et fille ainée, je devrais être moins bête. Merci.
    Tiens je vais lui poser une colle pour voir si elle a vu ces glandes Montgomery. Je m'attends bien sur qu'elle me parle comme toi de Dr Mamour, bien que nous ayons un pendant pour l'aut'le beau Sloane. hihi
    Ben dis donc on se posait la question entre filles tu vois pourquoi certaines femmes avait des mamelons plats rose d'autres saillants et plus foncés .. comme quoi !
    Biz

    RépondreSupprimer
  2. merci :)
    et oui faudrait en parler un peu + !
    contente de voir que cet article plait et informe !
    bises

    RépondreSupprimer