lundi 10 mars 2014

Cultiver l'attachement, ou l'art d'être un parent jardinier




Mais qu'est ce qu'un parent jardinier? 

Par opposition au parent potier qui pense que son enfant est un bloc d'argile qu'il lui faudra modeler, le parent jardinier a confiance dans le fait que son enfant a son propre moteur interne et se développera harmonieusement à la condition que l'on réponde à ses besoins, tout comme au sein de la graine se trouve déjà toutes les qualités et caractéristiques de l'arbre, il suffit au jardinier d'arroser, de prendre soin...
Un jardinier avisé apprend à connaitre les besoins de la petite plante qui a l'intention d'accompagner. Ces derniers vont varier notamment avec l'âge de celle-ci. Quand elle est petite, votre graine est plus facile à satisfaire (votre contact 24h/24, le lait de vos seins, le contact du peau à peau, un bon porte bébé...).

Pour cultiver l'attachement, il vous faudra 4 ingrédients principaux: 
  1. le jardinier (le parent lui même)
  2. la plante elle même ( l'enfant que la vie vous confie)
  3. la saison où on plantera (où en est l'enfant dans les saisons de l'attachement, les fenêtres d'opportunité de l'attachement)
  4. la météo (circonstances extérieures qui peuvent favoriser l'attachement ou lui nuire)

Le parent-jardinier:

Le contrôle sur les 3 autres éléments étant très limité, le seul élément sur lequel un parent jardinier a vraiment du pouvoir, c'est sur lui même, son équipe parentale, et l'atmosphère de la famille.

Selon sa personnalité, son vécu, ses croyances, ses valeurs, ses espoirs, ses désirs, ses rêves, un parent jardinier peut être:
  • un jardinier paresseux et passif:  il ne pas aimer vraiment jardiner mais espérer un joli jardin qui pousserait tout seul, sans lever le petit doigt et sans se salir les genoux.
  • un jardinier amateur et reactif: un jardinier paresseux qui arrose et désherbe quand ça le tente.
  • un jardinier motivé et pro-actif: un jardinier qui agit préventivement et qui continue toujours d'apprendre tout en se fiant à son instinct et à son bon sens.
  • un jardinier semi professionnel et très pro-actif: un jardinier particulièrement compétent, habile, créatif et patient.

A ces différents degrés de motivation et d'expérience, il faut ajouter que chaque parent jardinier arrivera avec sa propre histoire d'attachement, son propre modèle opérationnel interne. Un style d'attachement que la vie aura programmé dans son propre cerveau et qui demeurera avec lui tout au long de sa vie.




La plante enfant arrivera avec un style, une couleur, mais également comme une saison durant laquelle le jardinier parent n'aura pas le choix de planter. Les saisons de l'attachement sont déterminées par le poids plus ou moins lourd des expériences. Ce sont des fenêtres d'opportunités qui passent en tenant compte des étapes de développement de l'enfant.






sources:
http://www.quebecadoption.net/adoption/postadopt/attachement2.htmlhttp://www.wmaker.net/maisonenfant/Tu-passes-les-bornes-des-limites-_a22.htmlhttp://enfants.paradis.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1366&Itemid=120 , http://www.crevale.org/upload/File/CREVALE_Jaime2011_Parent-jadinier.pdf

2 commentaires: