vendredi 14 mars 2014

L'art de l'attachement maternel dans le monde: coutumes et rituels

Dans cette vidéo, Jean Liedloff cherche à démontrer la nécessité de conserver le contact physique mère-enfant jusqu'à ce que l'enfant s'en détache tout seul.

La principale justification est qu'un nourrisson qui passe neuf mois au contact permanent avec sa mère ne peut être enlevé du jour au lendemain de sa présence. Au lieu d'isoler l'enfant dans une chambre à part dans un lit sans vie, l'auteur propose de le laisser partager la vie de la mère tant qu'il le réclame. En effet, selon l'auteur, lorsqu'il apparaît au monde, l'enfant a besoin d'être rassuré sur sa propre existence et sur l'amour qu'il reçoit. Alors qu'il ne peut conceptualiser ce besoin, l'enfant ressent l'absolue nécessité d'être entouré à chaque instant comme il le fut dans le ventre de sa mère. L'auteur conseille que l'enfant soit ainsi constamment porté par la mère pour découvrir le monde à travers elle. Peu à peu, l'enfant appréhende ainsi ce qui l'entoure en toute sécurité. Lorsqu'il sera assez confiant en ses capacités, il quittera de lui-même sa mère pour explorer son environnement. Néanmoins à chaque instant, il sait qu'il pourra revenir vers sa mère s'il en ressent le besoin.

L'auteur fonde principalement sa démonstration sur le témoignage de son vécu dans la jungle amazonienne au contact de tribus (les Yekwanas et les Sanemas) dont elle trouva les membres particulièrement épanouis et heureux.



Bébés Du Monde

"l'importance de l'attachement à la mère, impureté du sang maternel - patriarcat"



Personnellement, j'ai toujours été fascinée et passionnée par tous les rituels autour de la naissance dans le monde, et cette vidéo est fortement bien réalisée et très bien commentée. Je suis touchée et émue par le naturel, l'intuition et les croyances de ces femmes et mères qui tissent dès le premier instant de vie de leur bébé des liens très puissants, remplis d'amour et d'admiration. Accoucher chez soi à huit clos, allaiter, pratiquer l'HNI (hygiène naturelle infantile), cododoter, materner, porter son bébé en écharpe... Que de gestes et actes réalisés avec tant d'aisance et de naturel ! Je suis admirative de toutes les ressources que la Nature nous offre, et parfois si en colère de voir que dans les pays occidentaux on ne se sert pas du dixième de ces richesses naturelles...  


1 commentaire:

  1. J'ai adoré la vidéo aussi, me suis dit la meme chose que toi : quel naturel dans leurs gestes maternels !!

    RépondreSupprimer